Multimédia

Multimédia K111 Multimédia K112 Multimédia K113 Multimédia K114 Multimédia K115 Multimédia K116 Multimédia K117 Multimédia K118 Multimédia K119 Multimédia K120 Multimédia K121 Multimédia K122 Multimédia K123 Multimédia K124 Multimédia K125 Multimédia K126 Multimédia K127 Multimédia K128 Multimédia K129 Multimédia K130 Multimédia K131 Multimédia K132 Multimédia K133 Multimédia K134 Multimédia K135 Multimédia K136


Dans de nombreuses entreprises, les modes de fonctionnement dynamiques ne cessent de gagner en importance, et les conférences et réunions ne font pas exception : de plus en plus, des groupes divers se retrouvent pour des échanges directement fondés sur un accès aux technologies et aux contenus multimédia. Plutôt que de prévoir des espaces de taille différence ou de solliciter le facility management pour installer des cloisons, la solution la plus rationnelle est de mettre en œuvre les principes de la conférence dynamique.


Le recours aux technologies multimédia va donc de soi. En parallèle aux possibilités de visualiser des informations ou des contenus – qu'ils soient analogiques ou numériques – la visioconférence est une application particulièrement séduisante de ces nouvelles technologies. La mondialisation a rendu monnaie courante la coordination d'équipes délocalisées tout comme les contacts commerciaux et techniques à distance en temps réel. Dans un tel contexte, visualiser son interlocuteur est un facteur décisif de confiance et d'efficacité des échanges. Cela rend la visioconférence bien plus conviviale qu'une classique conférence téléphonique. De plus, la visioconférence permet de montrer des documents et des objets, ce qui augmente de beaucoup la dynamique, la précision et la pertinence du débat.


Dans des espaces reconfigurables et conçus pour une utilisation dynamique, la souplesse de mise en œuvre est le critère essentiel : il s'applique tant au matériel de visualisation qu'aux tables modulaires et aux systèmes d'interconnexion des tables entre elles et avec l'écran. La présence permanente de supports de visualisation numériques n'est pas un obstacle à la reconfiguration de l'espace : en associant à un équipement multimédia mobile, des tables mobiles et pliantes, le concept d'aménagement permet aux participants de créer eux-mêmes 'leur' configuration idéale en fonction des impératifs du moment. La table peut ainsi prendre tour à tour la forme d'un fer à cheval facilitant les échanges, passer à une disposition linéaire pour une présentation, ou adopter une configuration fermée dans le cadre de discussions ne nécessitant qu'un recours marginal aux techniques de visualisation.


Dans des espaces reconfigurables et conçus pour une utilisation dynamique, la souplesse de mise en œuvre est le critère essentiel : il s'applique tant au niveau matériel de visualisation qu'aux tables modulaires et aux systèmes d'interconnexion des tables entre elles et avec l'écran. Il est facile de simuler sur des plans les divers types d'utilisation : on s'aperçoit très vite qu'un petit nombre de boîtiers de connexion au sol ou au mur est suffisant, sachant que – quelle que soit la configuration – l'alimentation courants forts/faibles de tous les plateaux modulaires se fait à partir d'un seul point de raccordement. Avantage supplémentaire : l'installation est à la fois plus économique et plus simple, notamment dans la construction ancienne. Ce système de connexion permet d'intervenir directement au niveau de la table en cas de modifications du câblage, ce qui est plus simple que d'effectuer les modifications au niveau des boitiers de sol.


L'équipement de boîtiers de connexion 'Plug & Play' intégrés au plateau dépend du degré de sophistication de l'installation. En matière de connexions courants forts, ethernet, audio et USB, un faisceau de trois câbles surfit pour permettre à chaque participant d'accéder depuis son ordinateur portable à l'ensemble des équipements – y compris sur un mode interactif. En particulier, la fonction 'Show me' permet à n'importe lequel des participants de projeter sur l'écran partagé – sans quitter sa place – les contenus de son ordinateur. Il est en outre possible, en fonction des règles régissant l'utilisation des réseaux informatiques de l'entreprise, de les rendre directement accessibles aux participants.


L'utilisation des NTIC à tous les niveaux a conduit à créer des salles de formation spécifiques, dédiées à l'acquisition des compétences requises pour maîtriser les évolutions de l'informatique et des médias. C'est particulièrement vrai dans les grandes entreprises et dans l'enseignement supérieur. Ici aussi, l'interaction entre le formateur ou les participants est au centre du processus cognitif. En effet, la communication, la réflexion et l'échange sont des éléments essentiels du transfert de l'information et de l'acquisition des connaissances. Dans un tel contexte, il importe d'intégrer parfaitement les installations multimédia au concept d'aménagement. C'est là toute la différence par rapport à des cours dispensés par internet sur un mode virtuel.