L’aménagement des espaces a-t-il un impact sur le stress ressenti au bureau ?

Le 29 août 2019 à 19:00


L’aménagement des espaces a-t-il un impact sur le stress ressenti au bureau ?
 

Le stress, ne nous trompons pas de mot, est une conséquence pathologique d’un état négatif sur le long terme. Il n’existe pas en terme médical du bon ou mauvais stress, le stress est toxique. Il n’est pas à confondre avec la stimulation.... Dans un article de référence, il y est décrit les différentes sources de stress ; Le stress managérial, celui des personnes en contact permanent avec des personnes en détresse, celui de la violence externe au travail, et enfin le stress de la violence interne au travail (harcèlements)
« En cas de stress, il y a mobilisation du système endocrinien face à cette agression ou menace, ce qui provoque à court et à long terme, une augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle, de la sécrétion de cortisol, de catécholamines (dont l’adrénaline) … avec effet sur anabolisme/catabolisme entraînant de nombreuses conséquences psychosomatiques. » (Source)
Dans le cadre de l’impact de l’aménagement des espaces de travail, il est démontré que l’environnement joue un grand rôle dans la motivation des salariés et collaborateurs d’une entreprise. On parlera plus dans ce cas du bien-être du salarié en renfort aux situations stressantes. A quel niveau, la qualité de l’agencement des bureaux aura tout son apport au sein de l’entreprise ?


L’aménagement des espaces a-t-il un impact sur le stress ressenti au bureau ?
 

Une mise en œuvre collaborative

La considération est selon certaines études plus nourricière en terme de motivation que le salaire. La prise en compte d’un point de vue collective de ses attentes, idées, propositions, ... aura pour effet direct de réduire les sensations d’inconfort et/ou de stress ressenti. Comment cela se passe ? La mise en route d’un nouvel espace de travail répond à plusieurs critères de volume, de circulation, d’utilité, de forme, d’espace, de couleurs, de vécu... C’est un éco-système complexe et entier dans lequel les salariés vivent, travaillent, échangent, construisent au jour le jour l’entreprise et sa pérennité. L’intervention d’un management, à l’écoute, bienveillant et innovant saura permettre la mise en route de nouveaux espaces en adéquation avec les salariés. « Il est intelligent, en entreprise, d’être humain » * Co-construire les espaces de travail ou comment réinsuffler un management humain dans son entreprise et l’une des pistes de travail pour minimiser les impacts du stress sur le travail et inverser positivement la courbe vers de la motivation. Un travail de moyen terme, possiblement sur une année avec des étapes importantes de concertation, de mise en commun, de possibilité de proposer voire de créer des espaces qui répondent spécifiquement à l’entreprise. Une réponse adaptée au quotidien, aux questions suivantes : quels sont nos besoins, nos envies, comment améliorer notre service, comment mettre en valeur notre travail, comment travailler mieux, comment faciliter nos tâches quotidienne, ...Un projet qui devient fédérateur et valorisant pour toutes les parties prenantes : un réel facilitateur de vie dans son cadre de travail.


L’aménagement des espaces a-t-il un impact sur le stress ressenti au bureau ?
 

L’impact des matériaux et des couleurs

« Les goûts et les couleurs... ». Effectivement, certains auront à cœur de travailler dans des espaces complètement dépouillés, « zen », d’autres auront besoin de couleurs revitalisantes dans leur quotidien pour se sentir exister... « La réalité est la cause principale du stress – pour ceux qui la vivent »** Alors pourquoi ne pas tout faire pour la rendre la plus « destressante » possible ! Dans le précédent chapitre, il était recommandé de mettre en œuvre une réflexion participative et de co-construire avec ses salariés. Si la reconnaissance est le levier du premier point, ici, il s’agit de mettre en œuvre la racine même du bien-être qui sera différent selon les profils psychologiques et sociaux. Les ignorer pourrait amener certain salarié à ne pas se sentir partie prenante du projet global. Par exemple, les entreprises parlent de salle de jeux pour les salariés ; C’est intéressant, mais jouer au baby-foot cela ne ressource peut-être pas tout le monde ? Répondre aux injonctions de mode ne garantis pas toujours le succès escompté. La mesure et le respect des salariés aidera à trouver le juste équilibre entre lumière, couleurs chaudes et/ou froides, symétrie des volumes, espaces de concentration, espace de communication, espace de détente et de convivialité...


L’aménagement des espaces a-t-il un impact sur le stress ressenti au bureau ?
 

Un mot sonne comme une synthèse à la question « l’aménagement des espaces a-t-il un impact sur le stress ressenti au bureau ? » : équilibre. Un équilibre à trouver par l’entreprise entre ses besoins et ceux de ses collaborateurs. Un proverbe chinois ne dit-il pas « la vérité est le point d’équilibre de deux contradictions » ? La co-construction en est le pont. Et au contraire d’une image d’un paysage de bureau « tranquille », comme une eau calme, on peut se référer à cette pensée de Julien Gracq « le rassurant de l’équilibre, c’est que rien ne bouge. Le vrai de l’équilibre, c’est qu’il suffit d’un souffle pour tout faire bouger ». Et ce souffle, renouvelé, donnera l’impulsion nécessaire à l’entreprise pour donner le meilleur de son potentiel par des salariés impliqués, concernés et innovants à l’image de leur nouvel espace de travail.


* Francis Planque
** Jane Wagner

Vous souhaitez réagir sur cet article ?


Soumettez votre commentaire à france@arch-office.fr