Allier design et ergonomie des espaces de travail, le pari gagnant !

Le 25 Avril 2019 à 12:15


Allier design et ergonomie des espaces de travail
 

Alors que la Biennale du Design vient de fermer ses portes, la question toujours omniprésente de l’équilibre entre création et ergonomie des espaces de travail reste d’actualité. Lisa White, commissaire général de la Biennale du Design a proposé cette année des « systèmes qui produisent des objets » comme par exemple la présentation d’une chaise qui a « poussé durant sept ans » dans une forêt... Cette chaise a-t-elle été conçue selon l’angle de l’ergonomie ? Le créateur y a peut-être pensé, mais le concept, sûrement, a été sa motivation première. Le design se permet tout ! L’ergonomie montre les normes ! Comment aménager des bureaux Design, tendances et en même temps répondant aux réglementations en vigueur ? Un subtil équilibre que recherchent les aménageurs de bureaux afin de proposer de l’intemporel avec une dose de progressisme. Le design est la voie qui libère les énergies créatrices, les architectes d’intérieur s’en inspirent pour proposer des espaces de travail qui savent se réinventer.


Allier design et ergonomie des espaces de travail
 

1 - L’ergonomie au bureau, le gage du confort des salariés

De plus en plus, les espaces de travail se dotent de nouveaux « meubles » de travail peu « classiques », pouf, chaises en bois, banc, canapé, estrade, ... Si cela amène une dose de chez soi et de cocoon, les entreprises ne doivent pas omettre le confort « physique » de leur salarié. En effet, des normes ergonomiques ont été mises en place, dans les bureaux entre autre afin de prévenir des « postures », des situations qui à force de récurrence pourraient être dommageable physiquement pour les salariés. Ainsi une posture à une table simple assis sur un tabouret pourra apporter un ‘style’ mais ne saura pas répondre aux exigences ergonomiques et ne pourra répondre au besoin à moyen voire court terme au confort des salariés.


Aujourd’hui, il est nécessaire d’introduire une forme de dosage, à l’heure du « no bureau fixe », du nomadisme. L’aménageur de bureau aura en charge de mettre au point des protocoles de vérification du bon équilibre des espaces de travail. En France, il existe une référence en terme d’ergonomie des bureaux, et c’est l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) « L'Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles est une association loi de 1901, sans but lucratif, créée en 1947 sous l’égide de la Sécurité Sociale. » (source Wikipédia)


Allier design et ergonomie des espaces de travail
 

2 - Le design, allié de l’ergonomie

Et inversement ! Le cadre légal n’est pas antinomique d’une approche design. Par exemple, la protection acoustique. Elle participe du confort des salariés, surtout dans de grands espaces, mais pas seulement. Cet objet peut être protéiforme et ainsi servir la cause du style et du design. De petites tailles à tailles de hauteur totale, rondes, carrées, ovales... les cloisons deviennent un outil non plus seulement de cloisonnement, mais :
- de repères d’espaces, entre les différents projets des équipes
- de ligne asymétrique ou pas dessinant les espaces,
- de source de couleur et de chaleur,
- de repères
- de graphisme
- ...
Un autre objet, usuel et complémentaire de la chaise de travail dynamique, c’est le plateau du bureau. Il devient toute à la fois design et ergonomique par un usage alliant les deux aspects par un réglage adaptable en hauteur portant haut sa différence. A lui tout seul, il devient un objet porteur d’un nouveau design. Un « assis-debout » qui change les lignes dans les espaces.


Allier design et ergonomie des espaces de travail
 

« Le rassurant de l’équilibre, c’est que rien ne bouge. Le vrai de l’équilibre, c’est qu’il suffit d’un souffle pour tout faire bouger » * Le souffle du design qui relève et fait bouger les murs, parois, bureau, espaces, perspectives sans anéantir les règles communes à toutes entreprises. De celles, qui mettent au cœur de leur action la préservation de l’intégrité de leurs collaborateurs. Un équilibre assuré. Un souffle permanent porteur de nouveaux horizons.


* Julien Gracq

Vous souhaitez réagir sur cet article ?


Soumettez votre commentaire à france@arch-office.fr