Le fil conducteur de vos espaces de travail en 2018 : la couleur et la lumière

Le 29 Janvier 2018 à 13:55


Espace créatif lumineux
 

Les tendances ont leur logique d’émergence et de reconnaissance. Une tendance apparaît, parfois sans prendre son « envol » alors que d’autres s’inscrivent dans le prolongement « logique », inéluctable d’une évolution qu’elle soit sociétale, économique, géographique.... Pour celles des espaces, elles sont les prolongements des évolutions des cadres de travail tout au long de ces dernières années couplés à une évolution de la société qui aspire à plus de confort et de réalisation personnelle. Cette individualité, peu à peu s’invite dans les bureaux. Elle se traduit par des tendances de fond comme des espaces « à la carte » ou chaque salarié trouvera quotidiennement sa place en fonction non plus de son statut sur l’organigramme mais par la ou les tâches à réaliser dans une journée dédiée. Une autonomie dans l’appréhension des tâches qui amène naturellement le salarié à aimer composer et recomposer le paysage de son cadre de travail. C’est ainsi qu’un agenceur de bureau aura en priorité la mise en écoute et dialogue des différents acteurs du bureau afin de comprendre les aspirations de chacun et remettre en perspective au service de la marque de l’employeur : la recherche du point d’’équilibre entre les souhaits des salariés et l’orientation managériale de l’entreprise. Le space-planneur est devenu en quelques années le catalyseur des stratégies de l’entreprise en révélant leurs espaces de travail à l’image de leur volonté.


Bureaux colorés ouverts
 

Lorsque, de manière éphémère, Daniel Buren a « coloré » les bâtiments de la fondation Louis Vuitton dans une volonté d’étudier la lumière et la couleur in situ... L’éclatante démonstration de l’utilisation des couleurs retentit comme une évidence. Une opération réussie révélant ainsi la force de la couleur dans les espaces. Une sorte de lien avec les produits du sellier Louis Vuitton et de son utilisation de couleurs inédites dans ses produits de la maroquinerie. (Bien qu’il s’agisse de la fondation en l’occurrence). Un habillage coloré des bâtiments, à l’image de l’entreprise et de ses produits alliant classicisme et audace. L’utilisation « osée » de la couleur se décline dans les espaces de travail comme déclencheur d’ambiance mais également comme raconteur d’une ou plusieurs histoires dont les salariés en sont les témoins et ou acteurs. Des couleurs qui n’ont pas une fonction de décoration mais des fonctions de passeurs et de facilitateurs. Les couleurs peuvent û;tre des signalétiques, des objectifs, des supports de réflexion...Leur utilisation permet une très grande diversité d’espace de travail et de leur intensité. Le space-planneur peut en jouer à l’infini.


Facedes luminueuses Louis Vuitton
 

Pour 2018, les couleurs qui osent raconter une histoire comme un agencement façon « Buren » favorisent ainsi la créativité, le bien-û;tre et le travail en collaboration...Elles pourront û;tre le support d’un travail adapté à l’entreprise et ses volontés de développement. L’utilisation de sa ou ses couleurs sera sa marque de « fabrique » son brand design qui saura lui conférer une place de choix dans le paysage des entreprises qui réfléchissent à leurs développements en co-intelligence avec leurs salariés et collaborateurs. Les équipes d’Arch’Office proposent des gammes de couleurs dans les agencements de bureau qui sauront mettre en valeur votre management, le bien-û;tre des salariés, les espaces de collaboration et une signalétique interne unique. Une année 2018 sous le signe de la couleur et de la lumière pour éclairer le chemin de votre succès !


Vous souhaitez réagir sur cet article ?


Soumettez votre commentaire à france@arch-office.fr