Activité sportive au bureau : trois raisons de la pratiquer

Le 31 mars 2017 Ă  09:38


Arch Office Symantec office design
 

Depuis quelques années apparaissent des réaménagements de bureau avec des espaces dédiés à la pratique sportive mais aussi de manière générale à la détente. Les espaces qui étaient plus traditionnellement dédiés à la détente n'avaient pas de but précis, si ce n'est celui de prévoir un local pour une pause café ou un déjeuner rapide. Aujourd'hui, les entreprises sont de plus en plus amenées à prendre en compte plusieurs facteurs. Tout d'abord l'attractivité de leur activité pour de nouvelles recrues, mais également la fidélisation de leurs salariés actuels et enfin une notion de santé publique permettant un meilleur taux de présence tout au long de l'année. Faire vivre ces nouvelles pratiques au bureau relèvent à la fois du staff, des salariés eux-mêmes mais aussi de nouvelles législations incitatives à pratiquer l'activité sportive au cours d'une journée de travail.


Tout d'abord, l'activité sportive permet une autre approche des relations de la part de la hiérarchie, mais aussi entre collaborateurs. Une tendance, notamment née sous l'impulsion des nouvelles générations arrivant sur le marché du travail qui sont de moins en moins à l'écoute de la hiérarchie voire parfois à ne pas à la prendre en compte du tout. La présence de l'activité sportive ou de détente devient ainsi un outil de dialogue, de motivation voire parfois même de médiation. Quelles formes d'activités ? Elles peuvent être classées de la plus " sédentaire " à la plus " active " physiquement. Cela peut partir d'une salle de repos avec activité comme billard, babyfoot, ping-pong, permettant des challenges, ou tout simplement de pauses récréatives sans barrière hiérarchique. Les espaces de détente sont à la fois conçus pour des activités calmes, mais aussi ludiques voire bruyantes. Des espaces de travail peuvent être aménagés à distance raisonnable ou tout simplement proche des bureaux en fonction des besoins des entreprises. Le design de ces espaces comme peuvent le proposer les équipes d'Arch'Office sont à l'image de l'entreprise accompagné de plus en plus suite de l'écoute active des collaborateurs et de leurs besoins.


Arch µOffice Kelleher Cisco
 

Ensuite, la législation incite les salariés à utiliser nommant leurs vélos pour aller au travail. Mais souvent deux obstacles apparaissent. Le premier, la possibilité de pouvoir se changer en arrivant. Cela implique de mettre en place un espace où il y a des vestiaires, mais aussi des casiers pour les affaires personnelles avec la possibilité de prendre, si besoin, une douche. C'est le facteur déclenchant, dans la majorité des cas, qui va inciter les salariés à utiliser leur vélo. En effet, la perspective d'arriver en sueur à son lieu de travail, sans pouvoir se changer, et rester ainsi toute une journée, n'est pas confortable et souvent impossible. Le second aménagement d'espace concerne le stockage des vélos notamment en zone urbaine mais aussi en zone industrielle. La possibilité de " garer " son vélo à l'abri voire pouvoir le rebrancher avec la montée en puissance des vélos électriques qui font de plus en plus d'émules.


Arquea Pipify site
 

Tous les salariés qui pratiquent une activité, soit sportive soit de détente, pendant leur trajet au bureau ou sur le lieu de travail, ressentent un mieux-être et une meilleure attention à leur poste de travail. À cela s'ajoute une autre relation avec les collaborateurs. Les agenceurs de bureau comme Arch'Office permettent l'alliage subtil et dynamique d'espaces adaptés à ces nouvelles pratiques. Trouver les bons volumes entre travail et détente. Permettre aux salariés d'y accéder facilement tout en protégeant la concentration. Tels sont les nouveaux défis des entreprises qui souhaitent rester pro-active et proposer un cadre de travail motivant à ses salariés.


Vous souhaitez réagir sur cet article ?


Soumettez votre commentaire Ă  france@arch-office.fr